Du Laos au Cambodgiiiiaaa!!!
 
  
     

Du Laos au Cambodgiiiiaaa!!!

Phnom Penh, Cambodge le 04/07/2014

 

 Bonjour Bonjour!!

 

Depuis notre dernier article, nous avons descendu le Laos jusqu’a l’extreme sud. Ventiane, la capitale ne nous a pas convaincu, nous y avons passé seulement une nuit. Puis direction Pakse, plus au sud après 12h de bus dans un night-bus Laotien. Nuit serree les uns contre les autres comme vous pouvez le voir sur cette photo!

 

A Pakse, la mousson est bien la mais on est motive, on veut partir 4 jours a moto dans le plateau des Bolovens se perdre dans les campagnes. On fait notre sac, on monte sur les motos, on part mais la pluie ne cesse…

On goute au café local après 1h30 sous la pluie puis on fait demi-tour, on ne voit plus rien! Direction les 4000 iles tout au Sud en tuk tuk, ambiance assuree!!

 

Ici, le Mekong se denoue en de multiples brins et s’entortille autour de multiples iles, ou l’on vient profiter du calme et de la douceur  des paysages…On loue un bungalow avec hammacs au bord du Mekong a meme pas 2 euros la nuit!

 

On boit des milkshakes dans les hammacs, on se balade sur le Mekong en canoe ou l’on part a velo a la recherche des chutes d’eaux, et avec un peu de chance, on peut observer les dauphins d’eau douce…(on les a vuuuuuuu!!)

Avec un peu moins de chance, on peut se prendre un orage aussi! On rentre d’une ballade sur le Mekong en Canoe, on est dans le camion pour remonter le fleuve sauf que le camion ne peut plus avancer a cause de la boue…Pas le choix, on doit reprendre les canoes et remonter la riviere sous les éclairs en ramant le plus vite possible! Un bon souvenir au fond! On n'a jamais pagaye aussi vite!

 

(observez le pingouin a droite avec ses coups de soleil!)

Aux 4000 iles, comme le monde est petit, on est tombe sur notre copain David le Bresilien avec qui on a fait un trek en Birmanie! Contents!

 

Depuis les 4000 iles, nous pouvons avoir acces au Cambodge, ce pays qui nous intrigue lui aussi, en a peine deux heures…De plus, Julie et Je, les belges nous tatent pour qu’on les rejoigne  au sud. On reflechit, ca nous fait tout traverser le pays, ce n’est pas du tout l’itineraire prevu..Mais il nous reste encore trois semaines avant de rejoindre Remi a Bangkok...Let’s Gooo!! Direction Kampot, au sud!

Oh,juste 14h de trajet dans un bus a l’ancienne alors on s’occupe comme on peut:  lire, dormir ou coller son nez a la vitre et observer le spectacle permanent: Enfants tous nus vendant des bananes, moto charette chargee de 30 personnes, tuktuk  transforme en supermarche ambulant, scooter transportant cage a poussins…

Ah oui, ce qui est sympa, c’est que beaucoup d’anciens Cambodgiens parlent tres bien le Francais! On rigole bien!

Nous passons donc six jours dans le sud, alternant Kampot et Kep en moto, et bien sur en suivant les matchs Francais et Belges de la coupe du monde! (a 3h du mat pour vous dire comme on est chaud!)

Kampot a beaucoup de charme, nous nous y sentons bien! Pourtant rien d’extraordinaire mais une jolie riviere, un depaysement total, des excursions en moto vers les plages de Kep, les rizieres des alentours, les paysages de l’arriere pays et aussi les degustations du bon crabe au poivre vert (fameux poivre qui rivalise avec les meilleurs poivres du monde…)

Malheureusement, la pluie nous empeche de realiser certaines balades (ou pas)! Un jour, nous sommes optimistes, nous partons meme sans nos K-way!! A quatre sur deux motos direction les campagnes alentours pour visiter caves, lacs et plantations de poivre. On s’enfonce, s’enfonce puis une tempete debute. On trouve abris sous une paillotte, on rigole, on boit une biere mais la tempete est de plus en plus forte! Et elle n’est pas prete de s’ARRETER!! On decide donc de repartir mais quelle galere! Les routes sont devenues boue. On glisse avec nos motos, on est trempe, on doit descendre des motos pour pousser!

Fondue savoyarde le soir dans un restaurant Suisse bien meritee !!

On est donc plus prudent les jours suivants, on attend que la pluie cesse , avec des interminables  jeux de cartes  et du crabe frais dans des huttes au bord du golfe de Thailande.

 

A Phnomp penh, la capitale, on se lance dans l’histoire du Cambodge, avec la visite de l’ancienne prison des Khmers rouges. On voit bien que le present des Cambodgiens est hante par le passé, par ce genocide, cette terreur il y a si peu de temps…

En 1975, un evenement incroyable va se produire en l’espace de 48h: les Khmers rouges deviennent maitres de la capitale et vont deporter par force 2.5 millions de personnes, sous pretexte d’un bombardement Americain imminent! PERSONNE n’est epargnee (malades des hopitaux, vieillards, nourissons..) Cloisonnes dans les campagnes dont ils n’ont pas l’habitude, les citadins sont condamnes a breve echeance...(maladies, soleil, surcharge de travail, ration minime de riz). Les jeunes aux cheveux longs et les gens a lunettes (consideres comme intellos!) sont executes! Et on ne vous parle pas de toutes les tortures et viols inimaginables que beaucoup ont subis!

Ce genocide a tue environ 3 millions de personnes sur une population de 8 millions! En 1979, quatres longues annees plus tard, l’Armee Vietnamienne envahit le Cambodge et chasse les Khmers rouges.

Heureusement, la nouvelle generation qui n’a pas vecu cela redonne espoir et il regne ici un climat de paix et de confiance.

Si vous voulez vous plonger vous aussi dans cette triste histoire, on vous conseille vivement ce livre : “D’abord ils ont tue mon pere” de Loung Ung, une belle histoire d’un petite fille de 5 ans pendant la guerre. Facile a lire mais qui retrace tellement bien ce que de millions de Cambodgiens ont vecu…

 

Le paradoxe du Cambodge, c’est d’etre mediatise au travers de ce qu’il a donne de plus grandiose, Angkor et de pire, les Khmers rouges. Nous nous dirigeons ensuite vers Angkor. En chemin, nous faisons deux escales, une a Kompong Chhnang, ou nous decouvrons la vie sur les villages flottants du lac Tonle Sap, et une autre a Battambang, ou nous profitons de la vie locale.

 

On donne un peu de sous a un petit pecheur du coin et nous voila en pirogue sur le lac. Mosquee flottante, enfants jouants dans l’eau, femme vendant des cigarettes sur un bateau, hommes travaillant sur leur maisons flottantes…et des “Helloooo” et sourires de partout!

 

 

Nous remontons direction Siem reap, a deux pas du site d’Angkor, ou nous partirons en tuk-tuk a la decouverte de l’ancienne capitale de l’empire Khmer construite au 9eme siècle! Les temples au milieu de la vegetation de la jungle sont encore bien conserves! Il est incroyable d’imaginer leur construction il y a plus de 1000 ans! Les decorations sur les temples sont tellement raffinees!

 

Le Angkor Wat, le plus connu, possedait des etangs a l’entrée avec des crocodiles!

Nous nous levons a 4h du matin pour l’admirer au lever du soleil et avec le moins de touristes possible…Cette photo represente bien la magie du moment.

 

 

Cet arbre spendide est l’ennemi des archeologues. Ses grains, enfouies dans les dejections des oiseaux, se retrouvent parfois sur les ruines. Peu a peu, les racines penetrent entre les pierres et font eclater les edifices.

Ici, au temple Ta Phrom, on se rememore Lara Croft!

Nous avons encore deux jours ici a Siem Reap avant de rejoindre Bangkok pour aller retrouver Remi, on est content content!!

Direction maintenant les iles du sud de la Thailande puis la Malaisie! A bientot!!

 Et Allez la France ce soir!!

 


 

Commentaires



Autres récits de voyage